Pourquoi passer à la VR en 2018

De grandes compagnies comme Facebook, Google, Sony, Samsung et maintenant Apple investissent des milliards pour développer des plateformes et du contenu vous permettant de consommer de la vidéo en 360° et de la réalité virtuelle (VR). Ces technologies jadis restreintes au domaine des «geeks» se préparent à prendre la planète d’assaut. Cette nouvelle façon de découvrir et de partager du contenu aura tout pour vous séduire.

La photographie et la vidéo en 360° sont des manières immersives de créer des images et montrer le monde qui nous entoure. Il s'agit d'une forme de réalité virtuelle, mais la VR comprend également les jeux, les expériences interactives et les simulations. Tout commence cependant avec un casque qu'on se met sur la tête.

La VR est en ascension depuis l'introduction de l'Oculus Rift en 2012. Sa croissance a été lente, freinée par le prix élevé de l'équipement et la difficulté d'utilisation. Cependant, le produit s'améliore et la croissance accélère, si bien qu'on a franchi en 2017 la barre du million d'appareils vendus (source). 2018 s’annonce déjà comme l’année de la VR.

Nous pouvons parler du confort ou du contenu offert sur les plateformes VR, mais le gros blocage pour le consommateur grand public est le prix. Aujourd'hui, il faut débourser en moyenne 400 à 800 $CAN seulement pour le casque, mais celui-ci doit être connecté à un ordinateur puissant ($$$) afin de profiter d’une belle expérience VR.

J'exclus de la conversation les casques comme le Samsung Gear VR (± 200 $CAN), auquel il faut ajouter un cellulaire de dernière génération pour une expérience moyenne. Ces accessoires, comme le Google Cardboard, seront pour plusieurs le premier contact avec la VR, mais ils ne seront jamais tout à fait à la hauteur. 

La nouveauté cette année, ce sont les casques autonomes (Oculus GOVive FOCUS, Mirage SOLO), qui se débarrassent des câbles et fonctionnent sans téléphone, console de jeux ou ordinateur. Et tout ça pour aussi peu que 300 $CAN. Jamais la VR aura été aussi accessible.

Imaginez des étudiants apprendre l’histoire en se plongeant dans des reconstitutions d'événements historiques. Des personnes avec un handicap physique pourront vivre des expériences impossibles pour eux autrement. Des agences de voyage pourront vendre des destinations en immersion totale. Les courtiers immobiliers pourront faire visiter leurs propriétés dans le monde entier. Toutes ces avenues s’offrent à nous aujourd'hui. Parce qu'il ne faut pas oublier l'autre moitié de l'équation: la création de contenu. Nous ne serons pas seulement des consommateurs de VR, mais aussi des créateurs. La VR est une fenêtre sur le monde!

La photo au drone est de la photo normale

La photo au drone est de la photo normale

La photographie aérienne au drone gagne en popularité à une vitesse proportionnelle à l'évolution rapide de cette technologie. Dans le monde de la photographie professionnelle, cependant, il y avait eu jusqu'à présent une tendance à faire une séparation entre une photo provenant d'un appareil conventionnel et une photo provenant d'un drone. Ce «snobisme» semble en voie de disparaître.